Forfait: ensemble monumental place de la cathédrale de Pise

Découvrez la beauté de la Piazza dei Miracoli, au-delà de la tour de Pise.

Panoramique

La place de la cathédrale de Pise, mieux connu comme la place des Miracles, est formée par un ensemble unique de quatre bâtiments monumentaux (en dehors de la tour, il y a la cathédrale, le baptistère et le cimetière monumental) ainsi que par deux collections exceptionnelles – le Musée de Sinopie et le Musée de la Cathédrale. Tous les édifices monumentaux sont étroitement liées et gouverné par un concept unique. L'ensemble des monuments représente un symbole de l'allégorie chrétienne, un dialogue entre le ciel et la terre qui parle avec éloquence d'un millénaire de culture.

 

Billet forfait valable pour les musées et monuments de la place de la cathédrale de Pise:

  • Cathédrale
  • Baptistère
  • Cimetière monumental
  • Musée de Sinopie
  • Museo dell’Opera / Musée de la Cathédrale**

ATTENTION: l'admission pour la tour penchée n’est pas inclus; vous pouvez l'acheter séparément.

** Le Museo dell’Opera / Musée de la Cathédrale restera fermée pour restauration à partir du 17 mai 2014; durée prévue des travaux: deux ans.

 

IMPORTANT:

  • ATTENTION! L’accès aux musées et monuments est autorisé uniquement aux CLIENTS qui présentent le billet fourni par nos soins, délivrée par l'OPERA DELLA PRIMAZIALE PISANA.
  • Remarque: la visite est confirmée aux plus tot 45 jours avant la date de la visite. Votre réservation garantit donc l'inscription sur la liste d'attente et la livraison du billet une fois que nous l’avons reçu de l’organisme de gestion de la tour.
  • Le paiement par carte bancaire s’effectue le premier jour ouvrable après la réservation.
  • la visite de la cathédrale est gratuite avec ce billet d’admission. Tout billet acheté inclura automatiquement votre billet gratuit et sans horaire précis pour la visite de la cathédrale. Le billet gratuit pour une visite avec horaire précis à la cathédrale UNIQUEMENT est disponible exclusivement à la billetterie sur place. La cathédrale est d'abord un lieu de culte et de prière, les visiteurs doivent donc s'habiller et se comporter de façon appropriée concernant le lieu et les personnes.
  • Les réservations doivent être faites au moins 15 jours avant la date de la visite.
  • Les enfants âgés de 10 ans ou moins ont l'entrée gratuite, autant qu'ils sont accompagnés d'un adulte. Pour les enfants âgés de plus de 10 ans, il faut un billet ordinaire.
  • L'entrée est gratuite pour les visiteurs avec handicaps, sur présentation d'un certificat médical confirmant l'invalidité.

 

HORAIRES D’OUVERTURE:

  • Janvier, février et mars: de 09 h 00 à 18 h 00
  • D’avril à septembre: de 08 h 00 à 20 h 00
  • Octobre et du 25 décembre au 6 janvier: de 09 h 00 à 19 h 00
  • Novembre et décembre: de 9 h 00 à 18 h 00
  • Du 17 juin au 31 août: ouverture spéciale nocturne de la tour jusqu'à 22 h 00; le 16 juin la tour ferme à 16 h 30.

Dernière admission jusqu'à 30 minutes avant la fermeture.

La cathédrale ouvre ses portes à 10 h 00.

Pour des raisons de sécurité ou d’ordre public, les horaires sont sujets à changement et certains endroits peuvent être fermés à tout moment et sans préavis.

Remarque importante: L’horaire que vous sélectionnez sur le bon de commande est l'heure de l'ouverture du jour sélectionné. Votre billet est valable pour 1 (un) accès aux sites indiqués pendant la date réservée.

 

CONDITIONS D'ANNULATION: Les changements ou annulations sont possibles dans les 10 jours suivant la date à laquelle la réservation a été effectuée. Les changements sont pris en compte selon la disponibilité. En cas d'annulation au cours de cette période, le remboursement des billets non utilisés moins frais de traitement (les réservations et les frais de réservation) est possible. Aucun remboursement n'est possible en cas d’annulation après cette période et en cas de non-présentation.

 

Gagnez du temps en passant votre commande: mettez tous les billets pour les musées et d'autres services que vous désirez dans votre panier virtuel, puis remplissez le formulaire et envoyez votre demande.

Veuillez noter: Immédiatement après avoir soumis votre commande, vous recevrez un e-mail/courrier électronique de confirmation de commande plus un second e-mail de confirmation de votre paiement réussi. Un email de confirmation avec les liens vers les pièces justificatives (bon/s de confirmation «voucher») sera envoyé le jour ouvrable suivant le jour de votre commande (lundi après-midi pour les commandes passées le vendredi et le week-end). Nous vous prions de bien vouloir vous assurez que votre filtre anti-spam ne bloque pas les e-mails/courriers électroniques automatiques provenants de [email protected]

Introduction

Découvrez la beauté de la Piazza dei Miracoli, au-delà de la tour de Pise! La place de la cathédrale de Pise, mieux connu comme la place des Miracles, est formée par un ensemble unique de quatre bâtiments monumentaux représentant un symbole de l'allégorie chrétienne, un dialogue entre le ciel et la terre qui parle avec éloquence d'un millénaire de culture.

à savoir avant de réserver

VEUILLEZ NOTER: Immédiatement après avoir soumis votre réservation, vous recevrez deux e-mails. Le premier contient la confirmation de réservation (vous recevrez celui-ci immédiatement après avoir fait votre réservation), le second mail confirme que le paiement soit réussi. Afin de recevoir ces deux e-mails, assurez-vous s'il vous plaît d’entrer votre adresse e-mail correctement et vérifiez que vos filtres antispam ou antivirus ne bloquent pas les e-mails de notre adresse [email protected] Une attention particulière est requise de la part des utilisateurs d'AOL, Comcast et sbcglobal.net.

NOTE IMPORTANTE: Le musée ou l'attraction confirmeront automatiquement le prochain horaire de visite disponible – cet horaire peut être à tout moment pendant la journée sélectionnée, si l'horaire exact de votre choix n'est plus disponible.

Forfait: ensemble monumental de la place de la cathédrale de Pise

Billet forfait valable pour les musées et monuments de la place de la cathédrale de Pise:

  • Cathédrale
  • Baptistère
  • Cimetière monumental
  • Musée de Sinopie
  • Museo dell’Opera / Musée de la Cathédrale**

ATTENTION: l'admission pour la tour penchée n’est pas inclus; vous pouvez l'acheter séparément en cliquant ici.

** Le Museo dell’Opera / Musée de la Cathédrale restera fermée pour restauration à partir du 17 mai 2014; durée prévue des travaux: deux ans.

 

Piazza dei Miracoli – place des Miracles

C'est le poète Gabriele D'Annunzio (1863-1938) qui donna à la place de la cathédrale de Pise le nom «Piazza dei Miracoli» («place des miracles»), capturant l'étonnement et l'admiration qui saisissent le spectateur depuis des siècles devant la blancheur pure des monuments émergeant des pelouses verdoyantes. La zone fortifiée est considérée comme l'un des principaux centres d'art médiéval dans le monde et a été déclaré patrimoine mondial de l'UNESCO en 1987. Quatre grands édifices religieux dominent la place: la cathédrale (Duomo), le baptistère, l’edifice du cimetière monumental et le fameux clocher penché (Campanile).

Les édifices sacrés semblent surgir loin de l'agitation du centre-ville d'aujourd'hui. Mais une interprétation historique minutieuse et la contribution de certaines découvertes archéologiques récentes expliquent le choix du lieu. Pise devint ville importante à l'époque étrusque, étant située à l'intersection des rivières et des routes ainsi que dans une proximité étroite, mais sans danger, à la mer Méditerranée. La campagne de Pise offrait une large gamme de produits ainsi que du bois et de la pierre pour ses bâtiments, stimulant ainsi l’installation de manufactures importante.

Une rivière, l'Auser, coulait à proximité de la place, tout d'abord le long de la bordure nord, pour ensuite se jeter dans le fleuve Arno au sud de la place. À proximité de la gare de Pise-San Rossore d'aujourd'hui, un port fluvial se trouvait alors sur la rive de l’Auser. Il fut actif pendant mille ans, de l'ère étrusque à l'époque romaine tardive. Ce port fut ramené à la lumière a la fin du 20e siècle après une longue période d'oubli, plaçant le carré de la cathédrale de nouveau au cœur civil et religieux de la Pise antique.

La Piazza dei Miracoli d’aujourd'hui était le centre religieux de la ville depuis les origines de Pise, qui datent d'avant l'accord de paix de Constantin de 313 avant J. -C. D’anciens édifices sacrés se trouvait à l’endroit des monuments que nous admirons aujourd'hui. Ces derniers datent du milieu du Moyen Âge, quand Pise était à l'apogée de sa gloire grace à ces victoires en mer. La ville affirma sa suprématie sur la région ainsi qu’au monde entier, allant même jusqu'à réclamer le rôle d'une «nouvelle Rome». Telle fierté sans bornes donna naissance au plan de construire près d'une cathédrale antérieure, dont les vestiges ont été découverts lors des fouilles archéologiques récentes.

La nouvelle cathédrale de Sainte-Marie fut fondée en 1064, l'année du triomphe de Pise contre les Sarrasins à Palerme. Le «temple de marbre blanc comme la neige» comme l'appela l'auteur de l'inscription funèbre pour son architecte Buschetto, représentait la communauté entière civile et religieuse. Il devait être l’image de la gloire et de la puissance de Pise. À cette fin, des épigraphes furent placées sur la façade pour célébrer les principales victoires maritimes, des pièces de monuments romains furent incorporées dans les murs de côté pour souligner la grandeur de Pise en tant que «nouvelle Rome». La façade fut richement décorée avec des ornements caractéristiques, comme les remarquables losanges polychromes d’inspiration arabe. Enfin, le toit fut orné du magnifique griffon en bronze d'origine islamique (pris à Palerme), dont l'original est maintenant exposée dans le musée de la cathédrale (museo dell’opera).

 

Le baptistère

Le baptistère fut construit devant la cathédrale et aligné avec sa façade en 1152 selon le projet de Diotisalvi. C'est un bâtiment qui, selon les dernières études, rappelle de nombreux aspects du Saint-Sépulcre ainsi que la mosquée d'Omar à Jérusalem, un fait qui remonte aux influences et aux relations entre l'architecture de Pise et celle du Moyen Orient. La ville entière participa à la construction de l'édifice conçu pour héberger les fonts baptismaux pour les habitants de Pise. Le chroniqueur contemporain Bernardo Maragone raconte qu'un des huit piliers vint de l'île d'Elbe et de la Sardaigne et fut placé à l'intérieur du baptistère par les habitants du quartier Porta Aurea en 1163.

 

La tour du clocher - Campanile

L’architecte anonyme du clocher reprend le plan circulaire du baptistère en 1173. Sa rondeur rappelle les courbes des absides de la cathédrale et partage le motif récurrent de piliers et de petits arcs avec les autres monuments de la place. La tour est composée de huit étages soutenus par des colonnes aveugles en marbre de Carrare. La tour, haute de 58 m, penche depuis les premières années de sa construction, en raison d’un affaissement du terrain. Elle a été sécurisée par des travaux entre 1990 et 2001.

 

Le cimetière monumental et le musée des sinopies (Museo delle Sinopie)

Le clocher semble compléter le groupe des monuments de la cathédrale – mais au 13e siècle, tandis que la construction continuait et que les bâtiments furent enrichis d’œuvres d'art, l’archevêque de Pise Federico Visconti fit ajouter deux nouveaux bâtiments. Le pape Alexandre IV fit construire le nouvel hôpital en 1257 – en guise de réconciliation avec le siège apostolique, après plus de quinze ans de crise. Conçu pour abriter et secourir les pèlerins, les pauvres et les malades, le bâtiment abrite aujourd'hui le musée des sinopies.

Un nouveau cimetière fut commencé en 1277 pour regrouper les tombes, qui jusque-là avaient été dispersés tout autour de la cathédrale. Ce plan conduit à la construction du cimetière, un extraordinaire cloître à quatre faces qui ferme la Piazza dei Miracoli sur le côté nord avec sa façade en marbre. Conçu pour «l’inhumation des morts et l'instruction des vivants», l’edifice est ornée d'une magnifique série de fresques. Les croquis préparatoires, appelées «sinopie», sont maintenant conservés dans le musée.

 

Musée de la cathédrale (Musée del l Dpéra del Duomo)

Le musée de la cathédrale fut installé dans l'ancien séminaire épiscopal en 1986. L'impulsion pour le projet du musée était de créer un lieu où le public pouvait acquérir une compréhension de l'évolution de l'art à Pise et de la sculpture médiévale en particulier. Créé au cours des siècles de construction de la place, les chefs-d'œuvre avaient été dispersés dans différents endroits ou bien perdus dans les salles d'entrepôt après la Seconde Guerre mondiale, y compris au musée de la ville, qui fut ensuite nommé Museo Nazionale di San Matteo.

Après un examen approfondi de chaque pièce, les décisions sur l'endroit d’exposition furent prises, et toutes les sculptures ayant fait partie des bâtiments de la place à l'origine furent hébergées par le nouveau musée. Le trésor de la cathédrale – accessoires en argent, habits religieux, livres de liturgie – et un bref aperçu du mobilier sont également situés dans le musée. Une section spéciale accueille les antiquités égyptienne, étrusque et romaines qui étaient exposées dans les galeries du cimetière pendant le début du 19e siècle.

Conçu comme résidence des chanoines de la cathédrale, qui y résidait depuis la fin du 12e jusqu'au début du 17e siècle, l'immeuble est composé de deux parties rectangulaire en brique, construites autour d'un cloître en forme de L. Apres avoir traversé une série d'utilisations, de propriétaires et d’étapes de reconstruction, le bâtiment fut acquit par l'Opéra della Primaziale Pisana en 1979 avec le but de le transformer en musée.

Précisions sur les prix

Calendrier

Share this Service