Santa Maria Novella avec tablette guide vidéo

Une oasis de calme, le complexe fascinant de Santa Maria Novella dispose de nombreuses œuvres d'art.

Panoramique

Le crucifix peint par Giotto, le crucifix en bois sculpté par Brunelleschi et la Sainte-Trinité de Masaccio suffirait pour établir la gloire de l'église de Santa Maria Novella, mais l'église dispose de nombreuses autres œuvres d'art – de peintures et de sculptures, mais aussi d'architecture, comme en témoigne la belle façade conçue par Leon Battista Alberti.

Votre visite comprend aussi bien le Musée municipal de Santa Maria Novella (cloître des morts, cloître vert, chapelle des Espagnols, chapelle des Ubriachi et réfectoire) et la partie du complexe géré par l'Opera par Santa Maria Novella (la basilique et le cimetière des «Avelli»).

 

> Pendant quelques jours par mois (la plupart des dimanches et fêtes religieuses), les visiteurs pourront également visiter le magnifique grand cloître, actuellement partie de la Scuola Marescialli e Brigadieri dei Carabinieri (école de police militaire).

> Le nombre de visiteurs est geré par les réservations à l'avance pour des raisons de sécurité.

> Votre réservation comprend la location de la tablette guide vidéo pour la visite.

 

HORAIRES D'OUVERTURE:

> Du lundi au jeudi et le samedi toute l'année: 09h00 à 17h00

> Vendredi toute l'année: 11h00 à 17h30

> Dimanche et jours fériés:

Juillet à septembre: 12h00 à 17h00

Octobre à juin: 13h00 à 16h00

 

Veuillez noter:

Jours fériés – horaires d'ouverture réglementés selon le jour de la semaine

Jours pré-fériés (jours avant les fêtes religieuses) – horaires d'ouverture réglementés comme le samedi

Fêtes religieuses – horaires d'ouverture réglementés comme le dimanche

Dernière entrée 45 minutes avant la fermeture

 

RÈGLEMENTS:

Les visiteurs de la Basilique de Santa Maria Novella sont priés de respecter les règles suivantes:

  • Il est interdit de fumer
  • Aucune nourriture ou boisson autorisée
  • Les visiteurs sont priés de se comporter de manière respectueuse et appropriée
  • Respecter le silence
  • Porter des vêtements appropriés (pas de shorts, minijupes ou bras nus)
  • Déposez les parapluies ou les objets qui pourraient abîmer les oeuvres d'art dans le porte-parapluie ou à l'entrée
  • L’utilisation de téléphone mobile à l'intérieur de l'église est interdite
  • Les animaux ne sont pas admis
  • Ne pas laisser de sacs, bagages ou effets personnels dans l'église
  • Ne pas dépasser pas les cordons de protection autour de chaque œuvre d'art
  • Ne pas toucher les œuvres d'art dans le bâtiment
  • Respect du personnel de sécurité et de toutes les personnes présentes
  • Surveiller les enfants, les personnes handicapés, les personnes âgées ou les personnes partiellement autonomes dont vous êtes responsable
  • Ne pas prendre de photos ou vidéos. Afin de photographier, filmer et pour tous les types de reproduction pour des raisons d’études ou de travail ainsi que pour des raisons purement personnelles, veuillez contacter la préfecture de Florence pour soumettre une demande.

 

Veuillez noter: la Basilique de Santa Maria Novella peut être fermé sans préavis pour messes, concerts et d'événements extraordinaires.

 

Tablette guide vidéo pour la Basilique de Santa Maria Novella

Votre tablette vidéo retrace l'histoire du complexe de Santa Maria Novella, à l'aide de textes et de contenu audio, fourni avec une photothèque comprehensive ainsi que des analyses approfondies. La tablette se concentre sur les chefs-d’œuvre, en partant des importantes crucifixions par Giotto, Masaccio, Brunelleschi. Les cycles par Andrea di Bonaiuto, Domenico Ghirlandaio et Filippino Lippi, les tombes illustres et les œuvres raffinées par Andrea Cavalcanti et Sandro Botticelli y sont expliquées. La narration multimédia redonne vie à l’unité artistique, civique et religieuse qui rend le couvent dominicain l'un des sites plus extraordinaires à Florence.

Tablette guide vidéo disponible en 5 langues: anglais, italien, français, allemand et espagnol.

Durée : 45 minutes.

Première location à 09h00, dernière location à 15h30.

 

CONDITIONS D’ANNULATION: Une fois qu'un code de confirmation a été attribué à votre réservation, et au cas ou vous ne vous présenterez pas, nous pouvons rembourser le coût des billets non utilisés moins les frais de service (frais de réservation et frais de réservation en ligne).

Gagnez du temps en passant votre commande: mettez tous les billets pour les musées et d'autres services que vous désirez dans votre panier virtuel, puis remplissez le formulaire et envoyez votre demande. Avant d’effectuer votre réservation, veuillez lire attentivement les informations de commande ainsi que les conditions d’annulation.

Veuillez noter: Immédiatement après avoir soumis votre commande, vous recevrez un e-mail/courrier électronique de confirmation de commande plus un second e-mail de confirmation de votre paiement réussi. Un email de confirmation avec les liens vers les pièces justificatives (bon/s de confirmation «voucher») sera envoyé le jour ouvrable suivant le jour de votre commande (lundi après-midi pour les commandes passées le vendredi et le week-end). Nous vous prions de bien vouloir vous assurez que votre filtre anti-spam ne bloque pas les e-mails/courriers électroniques automatiques provenants de [email protected]

Introduction

Le crucifix peint par Giotto, le crucifix en bois sculpté par Brunelleschi et la Sainte-Trinité de Masaccio suffirait pour établir la gloire de l'église de Santa Maria Novella, mais l'église dispose de nombreuses autres œuvres d'art – de peintures et de sculptures, mais aussi d'architecture, comme en témoigne la belle façade conçue par Leon Battista Alberti. Votre visite comprend aussi bien le Musée municipal de Santa Maria Novella (cloître des morts, cloître vert, chapelle des Espagnols, chapelle des Ubriachi et réfectoire) et la partie du complexe géré par l'Opera par Santa Maria Novella (la basilique et le cimetière des «Avelli»).

Restrictions et règles de conduite

  • ATTENTION: le port de vêtements appropriés est exigé - épaules et bras doivent être couverts, ainsi que les jambes; l'accès à la cathédrale, au baptistère et à la crypte sera refusée sans une tenue appropriée.
  • Vous êtes priés de respecter le silence
  • Vous êtes priés d’éteindre vos téléphones portables et autres appareils électroniques
  • Ne pas manger ni boire
  • Les animaux ne sont pas acceptés
  • Ne pas toucher les œuvres d'art
  • Défense de fumer
  • Défense de photographier au flash ou avec trépied
  • Entrée non autorisée avec des grandes valises
  • Il n'y a pas de garde-robe 

Veuillez noter que les différents lieux de culte peuvent toujours faire l'objet d'une fermeture sans préavis pour raison de messes, concerts et événements extraordinaires.

Santa Maria Novella avec tablette guide vidéo

Le crucifix peint par Giotto, le crucifix en bois sculpté par Brunelleschi et la Sainte-Trinité de Masaccio suffirait pour établir la gloire de l'église de Santa Maria Novella, mais l'église dispose de nombreuses autres œuvres d'art – de peintures et de sculptures, mais aussi d'architecture, comme en témoigne la belle façade conçue par Leon Battista Alberti.

LES OEUVRES MAJEURES

La Trinité de Masaccio (1425-1426): la fresque, qui avait été recouverte en 1570 par Giorgio Vasari avec un autel en pierre et le retable de la Vierge du Rosaire, fut retrouvée au cours de la restauration de l'église au XIXe siècle et détachée et placée sur le mur à l'intérieur de la façade. En 1952, l'image du squelette se trouvant à la base de la Trinité de Masaccio fut découvert sous le plâtre et restauré. L’image du squelette porte l'inscription «J'ai déjà été ce que vous êtes et ce que je suis vous serez», les paroles que Jésus adressa à Dieu le père dans la prière de Pâques avant sa mort.

Crucifix de Giotto (1288-1289): magnifiquement restaurée en 2000, cette peinture de la Croix a été replacée au centre de la basilique. Mettant en évidence le thème de la passion elle est inspirée de l'école franciscaine du «Christ patient». C'est l'image du corps du Christ, représenté dans l'instant ou il abandonne la vie, symbolisé par le sang jaillissant de ses blessures. Ici, l'extraordinaire beauté réside dans le réalisme du modèle qui n’est plus représenté de façon idéalisée comme dans l'art byzantin, mais de manière naturelle.

Crucifix de Brunelleschi (1410-1415): Après le crucifix de Giotto, Brunelleschi retravailla la figure du Christ plié sur la Croix en tant que sculpture, ajoutant une légère torsion vers la gauche, créant des espaces autour de lui, invitant l'observateur dans un chemin semi-circulaire autour du personnage pour le voir entièrement. Le travail est caractérisé par une étude attentive de l'anatomie et des proportions, mettant en évidence l'essentiel (inspirée de l'art ancien), ce qui rehausse la dignité sublime et l'harmonie de l'ouvrage. Le Christ est plus idéalisé et mesuré, et la perfection mathématique des formes, rappelant l'homme idéal de Vitruve, est aussi un écho de la perfection divine de l'objet.

Chapelle Tornabuoni (Cappella Maggiore): dédié à la Vierge Marie, la chapelle a été faite par la famille Ricci et orné de fresques par Orcagna au milieu du XIVe siècle. Les fresques s'étaient déjà gravement détériorées après un siècle lorsqu’elles furent gravement endommagées par un incendie en 1357. Les fresques visibles aujourd'hui sont celles créées par Ghirlandaio. Exécutées à la demande des nouveaux patrons de la chapelle, les Tornabuoni, elles dépeignent des épisodes de la vie de la Vierge, des évangiles apocryphes, Jean-Baptiste et les quatre évangélistes. Maitre Ghirlandaio avait l'aide de nombreux autres artistes, y compris le jeune Michel-Ange pendant une courte période. Des personnages de cette époque sont représentés, en particulier la famille Tornabuoni, ainsi que des artistes, des écrivains et des philosophes.

La basilique: La façade en marbre de Santa Maria Novella est une des œuvres les plus importantes de la Renaissance Florentine, malgré avoir été commencée au cours de périodes antérieures. Elle fut achevée seulement en 1920. Alberti greffa une solution moderne sur le support gothique, harmonisant ainsi les éléments existant avec ceux de style nouveau.

La chapelle Filippo Strozzi: elle doit sa renommée aux fresques de Filippino Lippi. Ce cycle, commencé vers les années 1480 et terminé autour de 1502, compléta la vie de peintre de l'artiste. Le thème du cycle de fresques est les histoires de la vie de saint Philippe l'apôtre et Jean l'évangéliste – Philippe à cause du nom de l'acheteur et Jean en hommage au patron précédent de la chapelle.

La chapelle Gondi: la chapelle est dédiée à Saint-Luc et a été construite par Fra Ranieri, alias «le Grec» en 1264. Le cardinal dominicain Latino Malabranca posa la première pierre pour la construction de la basilique ici le 18 octobre 1279, le jour de la fête de Saint-Luc. La chapelle appartenait à la famille Scali de 1319 à 1503 et passa ensuite aux Gondi, qui confièrent la rénovation de la chapelle à Giuliano da Sangallo. En 1571-72, les moines décidèrent de déplacer le précieux crucifix de Brunelleschi dans cette chapelle, où il réside depuis lors.

La chapelle Gaddi: dédiée à Saint-Jérôme, le saint patron de la famille Gaddi, l'architecture est de Giovanni Antonio Dosio, un disciple de Michel-Ange, qui suivit le style de son maître. Les marbres précieux qui décorent la chapelle furent volés à Rome au XVIe siècle.

Chapelle Strozzi de Mantoue: Construite entre 1340 et 1350 grâce à la générosité de la branche de Mantoue de la famille Strozzi en l'honneur de Saint Thomas d'Aquin, la chapelle fut peinte plus tard par Nardo di Cione, frère d'Andrea Orcagna. Les royaumes des cieux structurés selon la vision de la Divine Comédie de Dante sont représentés sur les murs.

LE MUSÉE

Le Musée comprend les deux premiers cloîtres du couvent, la chapelle des Espagnols et la vaste zone du réfectoire.

Le plus célèbre est le soi-disant cloître vert, qui doit son nom à la couleur prédominante de la remarquable série de tableaux avec des histoires de la Genèse qui ornent trois des quatre côtés. Datant de la première moitié du XVe siècle, elles ont été peintes par Paolo Uccello. Les célèbres scènes du péché originel et du déluge font partie du cycle.

Sur le même côté du cloître vert, donnant sur la salle capitulaire du XIVe siècle du couvent, vous trouverez la chapelle des Espagnols, cédée en 1566 à la communauté hispanique qui s’était installé dans le sillage d'Éléonore de Tolède, épouse de Duque Cosme I de' Medici. L'espace est entièrement décoré par un cycle de fresques complexe d'Andrea di Bonaiuto (1365-1367), représentant la vie active et contemplative de l'ordre dominicain ainsi qu'une célébration allégorique du triomphe de l'Église catholique contre l'hérésie.

Le cloître vert mène à la chapelle de la famille noble des Ubriachi et le grand réfectoire du couvent attenant, où une fresque spectaculaire par Alessandro Allori et un grand tableau de la Cène par le même artiste (1584-1597) sont en superposition avec les restes de la décoration originale de fresques de la fin du XIVe siècle. Les deux espaces hébergent des peintures de différents endroits du complexe monumental, dont un retable rare signé et daté par Bernardo Daddi ainsi qu'une large sélection de meubles et de vêtements liturgiques appartenant à l'ancien trésor de la basilique.

Précisions sur les prix

Calendrier

Share this Service