Venice in a Day: billet forfait Galeries de l'Accademia et Palais des Doges

Billet forfait Venice in a Day: galeries de l'Accademia et billet forfait Palais des Doges et les musées de la place Saint-Marc. Visitez les deux sites symboles de Venise à la même date!

Panoramique

Billet forfait Venice in a Day: galeries de l'Accademia et billet forfait Palais des Doges et les musées de la place Saint-Marc. Visitez les deux sites symboles de Venise, les galeries de l'Accademia et le Palais des Doges, à la même date!
Choisissez votre horaire préféré dans le calendrier pour les galeries de l'Accademia; nous confirmerons le plus proche horaire disponible à la même date, en réservant également votre entrée au Palais des Doges à un moment compatible (un site le matin, l'autre dans l'après-midi).

Remarque importante: Le billet forfait “Palais des Doges + les musées de la place Saint-Marc” comprend 1 entrée pour chacun des musées suivants, validité 3 mois:

  • Du 1er novembre au 31 mars: billet "les musées de la place Saint-Marc": un billet unique valable pour le Musée Correr, le Musée archéologique national et les salles monumentales de la Biblioteca Nazionale Marciana.
  • Du 1er avril au 31 octobre: billet "San Marco plus ": billet pour les musées de la place Saint-Marc (Musée Correr, Musée archéologique national et les salles monumentales de la Biblioteca Nazionale Marciana) + 1 des musées gérés par Musei Civici Veneziani.

Attention: vous recevrez un coupon pour les galeries de l'Accademia et un coupon cumulatif pour le Palais des Doges et les musées de la place Saint-Marc; Imprimez-les tous les deux puisque vous devrez les montrer aux galeries de l'Accademia et au Palais des Doges 15 minutes avant chaque horaire confirmé.

Les réservations doivent être effectuées avec un préavis d'au moins 1 jour.

Maximum 30 personnes par groupe.

à savoir avant de réserver

VEUILLEZ NOTER: Immédiatement après avoir soumis votre réservation, vous recevrez deux e-mails. Le premier contient la confirmation de réservation (vous recevrez celui-ci immédiatement après avoir fait votre réservation), le second mail confirme que le paiement soit réussi. Afin de recevoir ces deux e-mails, assurez-vous s'il vous plaît d’entrer votre adresse e-mail correctement et vérifiez que vos filtres antispam ou antivirus ne bloquent pas les e-mails de notre adresse [email protected] Une attention particulière est requise de la part des utilisateurs d'AOL, Comcast et sbcglobal.net.

NOTE IMPORTANTE: Le musée ou l'attraction confirmeront automatiquement le prochain horaire de visite disponible – cet horaire peut être à tout moment pendant la journée sélectionnée, si l'horaire exact de votre choix n'est plus disponible.

CONDITIONS D'ANNULATION

Une fois confirmées, les réservations ne peuvent être en aucun cas modifiées ou annulées.

Horaires d'ouverture

Galeries de l'Accademia:
Du lundi au dimanche: 8 h 15 - 17 h 45

Palais des Doges:
Du 1er novembre au 31 mars: 8 h 30 à 17 h 30
Du 1er avril au 31 octobre: 8 h 30 à 19 h 00

Galeries de l'Accademia Venise - infos pratiques

Adresse: Campo della Carità, à côté du pont de l'Accademia, Dorsoduro n. 1050-Venise

Heures d'ouverture:

Lundi de 8 h 15 à 14 h 00 (dernière entrée à 13 h 15)
Du mardi au dimanche de 8 h 15 à 19 h 15 (dernière entrée à 18 h 30)
Fermé le 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre

Comment rejoindre les galeries de l'Accademia:

En bateau ACTV ligne 1 ou ligne 2: arrêt Accademia

A pied: il faut 30-40 minutes à partir de Piazzale Roma (parking) ou de la gare Santa Lucia.

Palais des Doges - Pass Musées: infos pratiques

Adresse: San Marco 1, 30124 Venise. Entrée pour le public: Porta del Frumento, Piazzetta San Marco

Heures d'ouverture

  • Du 1er novembre au 31 mars: 8 h 30 à 17 h 30
  • Du 1er avril au 31 octobre: 8 h 30 à 19 h 00

Dernier accès autorisé 1 heure avant la fermeture.
Fermé le 25 décembre et le 1er janvier.

Comment arriver:


En train

Directement à l'extérieur de la gare de Venise se trouvent les embarcadère pour les vaporetti (bateau bus) suivants: numéro 51, numéro 41, arrêt: San Zaccaria; Numéro 2, numéro 1, arrêt: Vallaresso ou San Zaccaria

En voiture

Du parking Piazzale Roma: vaporetti (bateau bus): numéro 51, numéro 41, arrêt: San Zaccaria; Numéro 2, numéro 1, arrêt: Vallaresso ou San Zaccaria

Du parking Tronchetto: vaporetti (bateau bus): numéro 2, arrêt: San Zaccaria; Numéro 2, arrêt: Vallaresso

Du parking Punta Sabbioni: pour Venise, prendre le bateau bus numéro 1214, arrêt: a San Zaccaria

Du Lido: de l'embarcadère de S. M. Elisabetta prenez l'un des vaporetti (bateau bus) suivants: numéro 1214, numéro 51, numéro 52, arrêt: San Zaccaria; Numéro 1, arrêt: Vallaresso ou San Zaccaria

Par avion

Arrivée en bus pour Piazzale Roma numéro 5 ACTV, ou la navette ATVO Air Terminal. De Piazzale Roma, vaporetti (bateau bus): numéro 51, numéro 41, arrêt: San Zaccaria; Numéro 2, numéro 1, arrêt: Vallaresso ou San Zaccaria

En arrivant par le bateau bus d'Alilaguna à Venise: vous atteignez Venise avec la (ligne bleue) AEROPORTO-S. Marco, arrêt: San Zaccaria

Venise en un jour: détails galeries de l'Accademia et Palais des Doges

L’Accademia de Venise

L'une des plus importantes collections de peintures vénitiennes du 14ème au 18 siècle se trouve à l’intérieur des galeries de l'Accademia, avec parmi les tableaux exposés des chefs-d'œuvre de Bellini, Giorgione, Carpaccio, Titien, Tintoret, Véronèse et Tiepolo.

Fondée en 1750 par le Sénat de Venise en tant qu'école de peinture, sculpture et architecture à Venise, l'école était l'une des premières académies pour l'étude et le développement de la restauration de l'art. Celle-ci eut son siège social au Fonteghetto della Farina à San Marco.

En 1807, les forces d'occupation napoléonienne ordonnèrent de rebaptiser l’école «Académie Royale des Beaux Arts» ainsi que le déménagement de la collection dans les locaux actuels de l'ancienne église de Santa Maria della Carità. Construit par Andrea Palladio, le complexe de bâtiments comprenait e l’époque le monastère de l'ancienne Fraternité des Canonici Lateranensi et la Scuola Grande della Carità.

Après la suppression des communautés religieuses et des magistratures publiques de Venise, une grande quantité d'art fut confisqué. Une sélection de chefs-d'œuvre fut envoyé à Paris pour être exposée au Louvre.

Grace à l'Accademia de nombreux tableaux de l'école vénitienne du XIVe au XVIIIe siècle furent sauvés de la dispersion et de la vente et transformé en une collection d'enseignement pour les jeunes artistes. Pour donner aux artistes un aperçu systématique de l'art italien, l'Académie se dédia au début a l'achat d'œuvres des plus importantes écoles italiennes - plus tard, il fut décidé de donner la préférence à l'art régional.

La nouvelle école fut ouvert le 5 novembre 1807, et les galeries de peintures de l'Accademia furent ouvert au public le 10 août 1817. Le premier noyau des collections fut formé par les œuvres de l'ancienne Académie, certaines peintures de la Scuola della Carità et la collection de plâtres Farsetti. D'autres peintures furent rapatriées de la France, tandis que d'autres encore ont été prises dans les églises vénitiennes comme San Giobbe. Grâce à des dons privés et l'acquisition d'œuvres majeures le musée élargit sa collection continuellement.

Un projet de rénovation commencé en 1819 et fut achevée en 1856: deux grandes salles divisées par quatre colonnes de marbre ont été érigés sur le côté gauche du monastère. Le monastère a été élargi en 1830 et les emblèmes de la Carità sur la façade furent remplacés par les symboles de l'Accademia. La grande salle du rez-de-chaussée fut divisée pour créer une entrée indépendante de l'entrée de l'école.

Une réorganisation totale fut entreprise en 1895. Les oeuvres d'artistes du XIXe Siècle furent supprimés, et les œuvres furent classés par ordre chronologique. Les peintures du XVe Siècle furent regroupées, et des espaces d'exposition polygonaux furent créés permettant l'expérience de la continuité visuelle des cycles de peinture. En 1906, l'Accademia gagna son indépendance de l'école.

Entre 1945 et 1948, les cadres non-originaux de certaines peintures furent remplacés. Le projet de réorganisation dura jusqu'à la fin des années 1950.

Le lien entre l'Accademia et la ville de Venise est profond, puisque de nombreuses oeuvres importantes provenant d'églises, d'écoles et des magistratures publiques sont préservées ici. Dans certains cas, les œuvres exposées sont les uniques oeuvres témoignant d'églises détruites au cours de l'époque napoléonienne. Certains des tableaux les plus célèbres font partie de la collection grâce à la générosité de collectionneurs privés.

 

Le Palais des Doges
Le Palais des Doges (Palazzo Ducale) est un chef-d'œuvre de l'art gothique. Et pourtant, une grande variété d'éléments architecturaux et ornementaux contribue à sa splendeur, à partir des fondations anciennes construites pendant le 14e siècle jusqu'aux ajouts de style Renaissance avec de splendides détails maniéristes.

Le Palais des Doges est composé de trois parties principales. La première est l'aile donnant vers le sud et le bassin de Saint-Marc. Cette partie est la plus ancienne et contient la Salle du Grand Conseil (Sala del Maggior Consiglio). La deuxième aile fait face à la Piazzetta San Marco. Cette partie contient le palais de justice, les tribunaux, et la Salle du Scrutin (Sala dello Scrutinio). L'aile en style Renaissance enfin contient la résidence du doge et de nombreux bureaux gouvernementaux.

Votre visite du Palais des Doges commence en entrant dans la cour entourée des quatre ailes du complexe du palais par la porte du «froment» (Porta del Frumento). La petite façade de marbre avec l'horloge remonte à 1615. Deux puits en bronze du milieu du 16ème siècle sont situés au centre de la cour. Les façades des deux plus anciennes ailes du Palais des Doges sont simples. L'aile Renaissance au contraire montre de riches décorations, y compris l'escalier des Géants, avec les impressionnantes statues de Mars et de Neptune (sculptées par Sansovino en 1565), symbolisant la puissance de Venise sur terre et sur mer.

L'escalier, conçu par Antonio Rizzo, est à côté de l'arc construit à l'époque du doge Francesco Foscari. Il est décoré avec la pierre d'Istrie et le marbre rouge de Vérone. L'escalier mène à la la «porte des documents» (Porta della Carta) par le hall d'entrée Foscari, qui est aujourd'hui la sortie des visiteurs du Palais des Doges. À droite de l'escalier se trouve la cour des sénateurs (Cortile dei Senatori, 16ème siècle), où les sénateurs attendaient avant les réunions de gouvernement. De l'autre côté de cette même aile le majestueux «escalier des censeurs» (Scala dei Censori) mène aux étages supérieurs du Palais des Doges.

Au rez-de-chaussée, l'ancienne zone des cuisines du Palais des Doges accueille le Museo dell'Opera et des expositions temporaires. Le Museo dell'Opera, qui a l'époque s'appelait «Fabbriceria» ou «Procuratoria», était le lieu ou l'entretien et la gestion des restaurations du Palais des doges étaient basés.

Le Museo dell'Opera accueille d'anciennes pièces de l'architecture décorative du Palais des Doges, y compris les chapiteaux qui furent substitués par des copies lors d’un important effort de restauration en 1875. Ces précieuses sculptures ornaient les façades médiévales du Palais des Doge avec leurs allusions allégoriques, religieuses, morales et politiques.

Le premier étage, appelé «Piano delle Logge» donne accès aux ailes est, sud, et ouest. D'ici, vous pouvez profiter d'une vue splendide sur la cour intérieure ainsi que sur la Piazzetta San Marco. Cet étage abrite les bureaux de la surintendance pour l'environnement et le patrimoine architectural de Venise (Soprintendenza per i Beni Ambientali e Architettonici di Venezia) et certains bureaux de la direction des Musées municipaux de Venise (Musei Civici Veneziani).

De là, votre visite du Palais des Doges procède vers la «Scala d'Oro» (escalier d’or) à travers l'aile Renaissance. Cette aile accueillait les bureaux de nombreux magistrats. Vous verrez quelques gueules de lions sur le mur: ici, les citoyens pouvaient placer leurs accusations de criminalité ou de détournement de fonds. Les messages tombaient dans une boîte en bois pour être portés au bureau auquel ils étaient destinés.

Sur ce même mur, vous verrez également deux plaques commémoratives. La première date de la papauté d'Urbain V, pendant les années 1300. La plaque commémorative promet des indulgences à celui qui s'est montré charitable envers les prisonniers. L'autre a été créé par Alessandro Vittoria en 1674 pour célébrer la visite d'Henri III de France à Venise. Des sculptures en marbre par Titien Aspetti décorent l’entrée de l'escalier d'or: l'une représente Atlas supportant les cieux, l'autre Hercule tuant l'Hydre à plusieurs têtes.

Les appartements du doge se trouvent dans la zone du palais située entre le «rio» (canal) della Canonica (l'entrée aquatique du Palais des Doges), la Scala d'Oro et l'abside de la Basilique de Saint-Marc. Une résidence petite mais prestigieuse formait le noyau de base des appartements, tandis que les chambres les plus proches de l'escalier d'or avaient la fonction de relier la vie privée du doge à ses fonctions publiques. Le doge se retirait à la résidence privée pour le dîner et pour se retrouver en famille à la fin de la journée.

Entre le «Piano delle Logge» et le deuxième étage se trouvent l'Atrio Quadrato (antre carre). Cet antre conduit aux salles institutionnelles (Stanze Istituzionali), d'où la vie politique et administrative de la République fut gérée. Les principales branches du gouvernement étaient actives ici: le Grand Conseil, le Sénat, le Conseil des ministres, et les magistrats les plus importants de la justice, du «Consiglio dei Dieci» (Conseil des dix) à la «Quarantie» (Cour d'appel). Dans toutes les salles, les décorations célèbrent la vertu de l'État et de ses fonctions.

Siège de toutes les institutions gouvernementales de la République de Venise, le Palais des Doges incluait le ministère de la Justice et les prisons. Au cours de la seconde moitié du 16e siècle, un nouveau bâtiment fut construit de l'autre côté du canal, entièrement dédié aux fonctions de prison. La construction de ces «nouvelles prisons» avait pour but d'améliorer les conditions de vie des prisonniers. Les murs, le toit et le plafond de chaque cellule furent recouverts de couches de bois de mélèze croisés, selon la tradition.

Votre itinéraire vous emmène ensuite aux deux étages inférieurs et dans la cour de la prison, où vous pourrez également voir la collection de céramiques trouvées lors des fouilles archéologiques dans la région. Votre visite se poursuit ensuite par le pont des soupirs (Ponte dei Sospiri) et la salle des censeurs (Sala dei Censori).

Le pont des soupirs fut construit en 1614 pour relier le Palais des Doges aux nouvelles prisons. Deux couloirs séparés par un mur forment ce fameux pont fermé et couvert. Un couloir relie les prisons à la salle des magistrats (Sala del Magistrato alle Leggi), la salle de la quarante pénale (Sala della Quarantia Penale), et à l'étage noble du palais. L'autre couloir relie les prisons aux salles de l'Avogaria ainsi qu'au «Parlatorio». Les deux corridors sont reliés aux escaliers qui mènent des «Pozzi» («les puits», c’est-à-dire les prisons en dessous du niveau de l'eau) aux «Piombi» (les prisons sous le toit recouvert de plomb).

Pourquoi «pont des soupirs»? Le célèbre nom provient de l'époque romantique: en quittant le tribunal du Palais des Doges, les prisonniers traversaient le pont pour purger leur peine - et poussèrent des soupirs en apercevant pour la dernière fois la liberté à travers les petites ouvertures dans le marbre.

Les salles de l'armurerie accueillent le musée d'armes et de munitions. Son noyau remonte au 16ème siècle. Pendant la République de Venise, l'armurerie était sous la protection du Conseil des Dix. Elle contenait des instruments de guerre prêts à l'emploi par les écuyers du Palais des Doges, et par un corps de gardes hautement qualifiés et organisé, les «Arsenalotti». Partiellement dispersée après la fin de la République, la collection d'armes compte aujourd'hui plus de deux mille pièces.

 

Précisions sur les prix

Calendrier

Share this Service