Visite: quartier Trastevere et colline du Janicule

Guidé par un expert en histoire, histoire de lâ??art, archéologie ou architecture pour découvrir Trastevere et le Janicule à Rome.

Panoramique

Découvrez quelques-uns des plus beaux endroits de Rome en vous promenant à travers Trastevere et la colline du Janicule. Suivez votre guide dans le quartier de Trastevere (Ponte Sisto, San Crisogono et Santa Maria in Trastevere) et le Janicule (le «Fontanone», San Pietro in Montorio et le «Tempietto del Bramante»). Faites donc connaissance de ce quartier populaire apprécié par les visiteurs du monde entier, et par les Romains! Vous ne le regretterez pas.

Tout au long de la visite, vous serez guidé par un expert en histoire, histoire de l’art, archéologie ou architecture, qui vous fera découvrir les trésors du quartier Trastevere et de la colline du Janicule à Rome.

 

> Visite en français ou en anglais, allemand, espagnol, portugais - avec de nombreuses autres langues disponibles sur demande

> Rendezvous pour le départ de l’excursion: sur le Ponte Sisto

> Durée: 2 heures

> Visite guidée disponible du mardi au dimanche de 9h00-17h00, a chaque heure pleine.

> La visite doit être réservée au moins 2 semaines à l'avance

 

CONDITIONS D'ANNULATION:

> Les frais seront remboursés en totalité si l'annulation est communiquée par écrit au moins huit (8) jours avant la date réservée.

> Pour les annulations entre huit et deux jours avant l'excursion, 10% des frais devront être payés.

> À partir de deux jours avant le départ de l'excursion, aucun remboursement ne sera accordé.

> Aucun remboursement ne sera accordé à tout client qui n'est pas sur le lieu de départ à l'heure prévue. De même, aucun remboursement ne sera accordé aux clients qui perdent le contact avec le guide ou qui ne terminent pas l'excursion.

 

Gagnez du temps en passant votre commande: mettez tous les billets pour les musées et d'autres services que vous voulez dans votre panier virtuel, puis remplissez le formulaire et envoyez votre demande.

 

Veuillez noter: Immédiatement après avoir soumis votre commande, vous recevrez un e-mail/courrier électronique de confirmation de commande plus un second e-mail de confirmation de votre paiement réussi. Un email de confirmation avec les liens vers les pièces justificatives sera envoyé le jour ouvrable suivant le jour de votre commande (lundi après-midi pour les commandes passées le vendredi et le week-end). Nous vous prions de bien vouloir vous assurez que votre filtre anti-spam ne bloque pas les e-mails/courriers électroniques automatiques provenants de [email protected]

Itinéraire

Découvrez quelques-uns des plus beaux endroits de Rome en vous promenant à travers Trastevere et la colline du Janicule. Suivez votre guide et faites donc connaissance de ce quartier populaire apprécié par les visiteurs du monde entier, et par les Romains! Vous ne le regretterez pas.

 

Le Ponte Sisto est le seul pont construit sur le Tibre entre la chute de l'Empire romain et le XIXe siècle. Quand Sixte IV (Sisto) était cardinal, il exprima le désir de faire construire un nouveau passage par-dessus le Tibre - parce que la seule façon pour lui de rejoindre Saint-Pierre était d'utiliser le pont du Château Saint-Ange, une route longue et difficile à cette époque. Lorsque Sixte IV fut élu pape, il confia le projet à l'architecte Baccio Pontelli, tout en l’autorisant à retirer le matériel nécessaire du Colisée. Pontelli pris ce qui restait du pont qu'Agrippa avait construit du Champ de Mars à Trastevere, au 1er siècle avant J.-C. et l'intégra dans son nouveau pont. Le Ponte Sisto fut inauguré en l'année Sainte 1475.

Au XIXe siècle, une lourde superstructure en fonte fut ajoutée au pont. Celle-ci a récemment été retirée, redonnant au pont toute son élégance magnifique du XVe siècle. Tout comme les ingénieurs de l’Empire Romains, Pontelli inclut un oculus circulaire dans le pilier central pour réduire la pression des eaux qui passent sous le pont.

L'église de San Crisogono (Saint-Chrysogone) est l’une des plus anciennes basiliques romaines, avec l'église d'origine, qui remonte à 499, encore visible au sous-sol, mis au jour lors de fouilles en 1924. À son tour, cette église fut construite sur l'une des plus anciennes maisons privées où les premiers chrétiens se retrouvaient secrètement pour le culte. L'église a subi plusieurs rénovations et restaurations. La première eut lieu en 1126, période d'activité de construction intense à Rome. Le beau clocher roman remonte a ces jours-là. Le portique et la façade ont ete ajoutés en 1626, quand l'église fut radicalement restaurée par Giovanni Battista Soria pour Cardinal Scipione Borghèse. Une inscription sur le linteau rappelle le Cardinal, en même temps qu’une série de vases, d’aigles et de dragons sur le toit sont une référence au blason des Borghèse. C'est à cette occasion qu'une lourde section de toit fut ajoutée au clocher sur ordre du Cardinal Borghèse. Cette mesure créa un tel risque d'effondrement que certaines des fenêtres triples dans la tour originale ont dû être murées pour accroître la stabilité structurelle. La dernière restauration remonte à 1866.

San Crisogono fut décoré par Pietro Cavallini, tandis que la mosaïque de l'abside fut créée par ses apprentis. L'intérieur en forme de basilique est divisé en trois nefs soutenues par 22 colonnes de granite. Deux autres colonnes de porphyre, considérées comme les plus importantes présentes à Rome, tiennent l'arche centrale et quatre colonnes d’albâtre soutiennent le baldaquin de style Baroque. La «Gloire de Saint-Chrysogone» de Guercino orne le centre du plafond. Malheureusement, cette peinture est seulement une copie - l'original a été volé et vendu en Angleterre en 1808, où il se trouve encore à Stafford House à Londres. La statue de la Vierge du Carmel, populairement connu comme la «Madonna de noantri» a été conservée ici jusqu'au début du XVIIIe siècle, date à laquelle elle fut transportée à l'église voisine de Sainte-Agathe.

La magnifique basilique médiévale de Santa Maria in Trastevere se dresse sur les restes d’une église convertie à partir d'une résidence romaine privée où le culte chrétien fut observé. Vous pouvez toujours visiter l'église originale au sous-sol. Le premier groupe de bâtiments fut érigé au Ve siècle; l'église actuelle remonte au début du XIIe siècle, son apparence et ses proportions restent intactes. Les sols sont ornés de mosaïques de bâtiments anciens et la mosaïque de l'abside (XIIIe siècle) - représentant la Vierge à l'enfant avec Saint-Chrysogone et Saint Jacques - est attribuée à Pietro Cavallini. Ce n'est certainement pas la mosaïque initialement prévue pour l'abside, car son fond n'est pas concave, mais plat. La sacristie mène au reste des édifices romains ainsi qu'à la basilique du VIIe siècle dont les fresques ont presque toutes disparues.

Santa Maria in Trastevere est la plus ancienne église de Rome dédiée à la Vierge. Une fontaine d'huile coulât ici pendant toute une journée 38 av. J. -C... Par la suite, les Chrétiens interprétèrent ce miracle comme un signe annonçant la naissance du Christ. La Basilique fut l'un des premiers endroits où les chrétiens pouvaient célébrer librement leurs rites religieux. Pape Calixte construit le premier sanctuaire entre 221 et 227, il fut complété plus tard par Jules I. Le pape transtévérin Innocent II la fit entièrement restaurer, et enfin l’église fut encore embellie durant l'époque Baroque. De nos jours, c'est une des plus belles églises de Rome. La façade est ornée d'une splendide mosaïque médiévale montrant la Vierge et l’enfant et une procession des dix vierges s'approchant des deux côtés. Le beffroi date du XIIe siècle, il est parmi le plus élevé et le plus caractéristique de Rome. L'intérieur date du XIIe siècle également. Les colonnes ont été prises de monuments anciens, tous sont couronnés de chapiteaux classiques, les figures de certaines divinités égyptiennes ayant été supprimées. Le sol est en partie de style Cosmatesque. Le plafond a été décoré par Domenichino.

Les vrais trésors de l'église sont les mosaïques représentant la gloire de la Vierge dans l'abside remontent au XIIe siècle. Les mosaïques et les fresques représentant des épisodes de la vie de la Vierge, entre l'abside et les fenêtres, sont un chef-d'oeuvre de Pietro Cavallini (fin du XIIIe siècle). À voir la petite chapelle du tabernacle, une création Rococo par Raguzzini et la chapelle Ávila considérée comme la création Baroque par excellence après les temps du Bernin et de Borromini. La sacristie contient deux belles mosaïques datant du 1er siècle après JC.

L'eau pour la fontaine Acqua Paola, également connue sous le nom «Il Fontanone» («la grande fontaine») provient de l'ancien aqueduc de Trajan. La fontaine monumentale s’appelle Acqua Paola d'après le Pape Paul V, qui la fit restaurer après qu'elle ne fut plus utilisée pendant plus de 1000 ans, au début du XVIIe siècle. La décoration est formée en partie par des colonnes provenant de l'ancienne basilique de Saint-Pierre.

L’église de San Pietro in Montorio fut construite sur un des sommets de la colline du Janicule, également connu sous le nom «la montagne d'or» pour la couleur de la terre qui s'y trouve. Selon la légende, la crucifixion de Saint-Pierre eut lieu ici. En 1480, Ferdinand et Isabelle, le roi et la Reine d'Espagne, qui possédait le terrain, commandèrent la construction d'une église, en utilisant les restes d'un monastère datant du IXe siècle comme fondation.

Le célèbre «Tempietto» de Bramante (petit temple) est placé à l'intérieur du couvent de San Pietro in Montorio. Le roi et la reine d'Espagne le firent construire dans l'accomplissement d’un vœu fait à la naissance de leur premier enfant. Le grand architecte Bramante a adopté un plan central pour ce bâtiment, faisant des références claires aux martyres chrétiens ainsi qu’aux temples païens dédiés à des figures mythologiques héroïques. Les colonnes doriques évoquent des images de la Rome antique et la figure du héros. Ces colonnes étaient caractéristiques de Vitruve, un architecte de renom romain. Dans la conception originale, le petit temple avec ses lignes courbes devait être complété par un cloître rond - cependant, le cloître n'a été jamais construit. Aujourd'hui, le monastère franciscain a entouré le petit temple, créant ainsi une cour carrée à la place. Le «Tempietto» est l'un des rares bâtiments conçus par Bramante qui soit toujours intact. Il montre comment l'architecte assimile les concepts de l'architecture classique tout en n’imitant jamais simplement les bâtiments anciens. Son oeuvre, à l'instar des temples anciens, inspire une sensation d'harmonie parfaite.

à savoir avant de réserver

VEUILLEZ NOTER: Immédiatement après avoir soumis votre réservation, vous recevrez deux e-mails. Le premier contient la confirmation de réservation (vous recevrez celui-ci immédiatement après avoir fait votre réservation), le second mail confirme que le paiement soit réussi. Afin de recevoir ces deux e-mails, assurez-vous s'il vous plaît d’entrer votre adresse e-mail correctement et vérifiez que vos filtres antispam ou antivirus ne bloquent pas les e-mails de notre adresse [email protected] Une attention particulière est requise de la part des utilisateurs d'AOL, Comcast et sbcglobal.net.

NOTE IMPORTANTE: Le musée ou l'attraction confirmeront automatiquement le prochain horaire de visite disponible – cet horaire peut être à tout moment pendant la journée sélectionnée, si l'horaire exact de votre choix n'est plus disponible.

conditions d'annulation

Pas de frais pour les annulations communiquées par écrit jusqu'à 8 jours ouvrables avant la date de la visite réservée.

Pour les annulations entre huit (8) et deux (2) jours avant la réservation, 10% du montant devra être payé.

Pour les annulations à deux (2) jours ou moins avant la date, le paiement de la totalité du montant sera dû et aucun remboursement ne sera accordé.

Aucun remboursement ne sera accordé à tout client qui n'est pas sur le lieu de début à l'heure fixée; de même, aucun remboursement ne sera accordé aux clients qui perdent contact avec le guide ou qui ne terminent pas l'excursion.

Précisions sur les prix

Calendrier

Share this Service